J’ai pris le départ le 4 novembre dernier pour Le « Rally Training Camp », en Tunisie. Une opportunité unique d’apprendre le pilotage sur sable, la navigation et de se préparer pour les aventures de rallye/raid en Afrique, organisée par France Roadbook. 

Je vous ai préparé un petit récap’ pour vous donner un aperçu de cette semaine… 

 

Présentation

Il s’adresse à des participants qui peuvent avoir différents objectifs : 

  • découvrir et maîtriser la navigation et le rallye en Afrique
  • se perfectionner à la navigation en Afrique, maîtriser leur navigation en évoluant « seuls »
  • se situer dans leur préparation physique et se perfectionner dans le cadre de leur préparation à un rallye.

Pour ma part, l’objectif sera de compléter mon apprentissage technique et en navigation en milieu désertique en tant que stagiaire pour espérer pouvoir être opérationnelle sur des raids en moto en tant que médecin. 

Vous trouverez toutes les informations détaillées directement sur le site de France Roadbook.

Carnet de bord

Arrivée - Samedi 4/11/23 -Tunis - Douz

Nous sommes tous arrivés petit à petit à l’aéroport de Tunis et nous nous sommes rejoints pour prendre la navette qui nous emmenait à Douz.

Là-bas, Duong nous attendait à l’hôtel avec nos motos et nos sacs. 

Nous sommes restés toute la semaine logés dans ce vaste hôtel tout confort, à l’exception d’une nuit passée en bivouac à Ksar Ghilane. 

A mon grand bonheur nous n’avions donc pas à faire et transporter notre sac tous les jours ! 

Roadbook 1 - Dimanche 5/11/23 - 170 km

 

La journée a commencé par un rappel théorique avant de prendre le guidon. On a alterné entre pistes sablonneuses, premières petites dunettes et pistes caillouteuses. J’ai navigué à la trace GPS pour me concentrer sur le pilotage.

2 grosses frayeurs, pour moi et pour JB qui me suivait en fermeture, quand je me suis mise à guidonner sur une piste roulante : probablement à cause de ma position trop sur l’avant de la moto.

1 petite chute qui a cassé mon levier d’embrayage. Juste après la chute, Anis, le médecin du groupe, a remarqué que ma roue arrière ne tournait plus et que la chaîne était vraiment trop tendue. 

Greg, qui s’occupait de l’assistance mécanique, a regardé aussi et ils ont trouvé le coupable : un petit caillou s’était glissé entre la chaîne et une dent du pignon. Ils ont réussi à le faire partir en forçant un peu sur la roue. C’est tout bête mais heureusement qu’ils étaient là ! 

Roadbook 2 - Lundi 6/11/23 - 195 km

(Navigation trace GPS)

Presque que du sable pour cette étape ! Un vrai régal ! Les paysages étaient magnifiques.

Malheureusement Baptiste s’est a fait une mauvaise chute et s’est fait mal à l’épaule.

Chieb est resté avec lui le temps qu’Anis rejoigne le 4 x 4 pour emmener Baptiste faire les radios.

De notre côté on a emprunté une longue piste sablonneuse entourée de dunes jusqu’au Camp de Mars où on a fait quelques exercices dans le « bac à sable ».

On s’est tous retrouvés au Café La Tente avant de repartir pour Douz.

On a fini la journée par la descente d’une grande dune au coucher du soleil. C’était splendide !

Roadbook 3 - Mardi 7/11/23 - 145 km

( Navigation trace GPS )

Beaucoup de petites dunes sur la première partie jusqu’à la pause au Café la Tente.

Encore une très belle journée de roulage, on a grimpé la même dune qu’on a descendu la veille en fin de journée. 

Chieb s’est fait mal au genou en tombant et est reparti à l’hôtel par la route.

Alors que nous nous engagions dans les derniers km de grandes dunes, je me suis ensablée plusieurs fois dès le début, Duong et Anis ont vite compris que ça allait être compliqué et m’ont conseillé de repartir par la route, ce que j’ai fait sans hésiter !

On s’est arrêtés au restaurant à Douz avant de rentrer à l’hôtel ( nous n’avons pas pu résister à l’odeur des grillades en passant devant pour aller faire le plein d’essence)… 

Roadbook 4 - Mercredi 8/11/23 - 260 km sur 350

(Navigation Roadbook)

C’était la grosse étape de la semaine avec ses 350 km de roadbook. Il y avait vraiment beaucoup de vent au départ de la journée. C’était une première pour moi. On se déportait avec la moto, c’était difficile de garder mes trajectoires.

Les pistes étaient très roulantes et alternaient entre sable et passages caillouteux en montant en altitude. On a aussi traversé quelques dunettes, et un oued sablonneux où des gros « pavés » s’étaient répandus sur la fin.

J’ai décidé de finir la journée par les 12 km de route qui nous séparaient du bivouac à Ksar Ghilene.

Tout le monde est arrivé petit à petit et nous avons eu le temps de profiter de la fin de la journée au campement. 

Certains ont joué aux cartes, certaines sont allées faire du shopping 🙂

La nuit dans la tente a été super agréable. 

Roadbook 5 -  Jeudi 9/11/23 - 110km

 (Navigation roadbook)

Dernier jour de roulage pour moi. Clap de fin sur cette superbe semaine. 

La journée à commencé par la traversée des dunes jusqu’au Ksar Ghilene. Tracy a roulé avec moi pour la première partie de la journée. Ils se sont amusés dans les plus grandes dunes et on s’est tous retrouvés pour une petite pause au Café du Désert. Les pistes étaient ensuite sablonneuses et roulantes jusqu’à Douz. 

On a fait un dernier arrêt à la grande dune et on s’est tous retrouvé pour manger au restaurant de Douz.

Bilan

Cette semaine fut riche en apprentissages, avec des personnes bienveillantes réunies par cette passion de la moto et des grands espaces, dans un cadre magnifique et encadrée par le sérieux et le professionnalisme de Duong et son équipe. 

J’ai petit à petit gagné en vitesse, même si je n’arrive toujours pas à dépasser les 70 km/h sur ces grandes pistes roulantes où les premiers pouvaient atteindre les 140 km/h. 

Je me suis plutôt bien débrouillée dans les petites dunes mais pour les plus hautes je me suis ensablée plusieurs fois dès le début et j’ai vu mon énergie s’envoler à vue d’oeil… Je n’ai pas été très téméraire et je n’ai pas insisté.

En revanche, moi qui était auparavant tellement contente de voir apparaître « FPP » sur le roadbook, rassurée en me disant que la piste principale sera forcément roulante, je préfère maintenant ces belles pistes sablonneuses bien dessinées au milieu des dunes. 

Quand aux dunes elles-mêmes, elles restent très piégeuses mais me fascinent toujours autant. Je me suis faite surprendre à deux reprise par une descente plus cassante que prévu. Je me suis rappelée l’importance du neckbrace… prochain achat indispensable ! 

Il me reste encore du travail pour pouvoir passer de partout mais ça me paraît maintenant faisable. 

L’objectif principal est de pouvoir suivre le groupe pour le rejoindre le plus rapidement possible en cas d’accident. 

J’espère pouvoir revenir pour compléter mon apprentissage avant de pouvoir être efficace en tant que médecin. 

Dans tous les cas, que vous prépariez un rallye, un raid ou simplement que vous souhaitiez progresser en moto et en navigation dans le désert, ce stage est fait pour vous !