La première mission du mois de février était de rendre ses couleurs d’origine à la KTM. 

Une belle petite occasion de rouler un peu avec elle, pour la sortir de sa caverne d’hiver et la ramener à la maison. 

Peu habituée à la météo alpine, elle m’a joué quelques tours… avec pour commencer un compteur qui s’arrêtait en roulant ou m’affichait à l’inverse une vitesse de 250 km/h… puis, après une petite pause pour la monter dans le jardin, un arrêt complet et définitif du moteur !! A croire que la moto préfère la chaleur du désert au froid des montagnes…

Je décide de rester zen ! Chaque chose en son temps : s’occuper du kit déco comme prévu et ensuite voir pour le reste…

Alors voici ma recette pour retirer le kit déco d’une moto :

Ingrédients :

  • une motarde aux cheveux longs
  • un sèche-cheveux
  • au moins 2 torchons propres
  • de l’acétone (2 bouteilles)
  • de l’huile de coude

Préparation :

Trouver un endroit au soleil. (L’acétone ça refroidit les doigts !)

Commencer par une petite zone pour se faire une idée. 

Chauffer légèrement l’auto-collant à retirer avec le sèche-cheveux et tirer doucement à partir d’un coin.

Au début je chauffais progressivement à partir de l’endroit où je tirais mais à la fin je chauffais tout l’autocollant et tirait ensuite. Je me suis rendue compte que ça laissait moins de colle sur la moto.

J’ai remarqué que plus je chauffais la zone, plus la colle avait du mal à partir d’un bloc et plus il en restait sur la moto.

Recommencer l’opération pour chaque auto-collant du kit déco.

Une fois qu’ils ont tous été retirés, passer aux résidus de colle, le moment le plus galère si vous avez trop chauffé la zone avant…

Prendre un torchon propre et l’imbiber d’acétone. Frotter doucement les résidus de colle avec le torchon. 

S’il reste beaucoup de colle au départ, il ne faut pas hésiter à remettre plusieurs fois de bonnes doses d’acétone sur la même zone pour ramollir la colle progressivement et la retirer dans un second temps. 
Ne pas hésiter à changer de torchon parce qu’il se remplit vite de colle…

Il vaut mieux frotter doucement de façon circulaire au départ et ensuite pousser les boulettes de colle résiduelle toujours dans le même sens pour ne pas tout étaler partout.

On s’occupe de chaque zone comme ça jusqu’à ce qu’on ait tout enlevé. 

Attention : selon le type de  plastique recouvert, l’acétone peut laisser une trace blanche si on doit beaucoup frotter ! C’est ce qui m’est arrivé sur un type de caches de protection… Dans ce cas j’ai passé quelques coups d’éponge mouillée par dessus et ça s’est estompé.

D’ailleurs écrivez-moi en commentaire si vous avez une solution pour être sûr de ne pas laisser de trace du tout ! 

Admirez votre moto retrouver son look d’origine !!

Ca y est vous avez retrouvé votre moto toute nue, toute belle… un bon coup de karcher pour la nettoyer si ce n’était pas fait avant et c’est fini !!!

Avant

Après